Je suis révoltée, triste  et préoccupée par cet horrible attentat survenu hier dans les locaux de Charlie hebdo.

Nous vivons dans une démocratie et devons nous battre pour garder cette démocratie et sa liberté d'expression.

 

 

Parce que le crayon sera toujours au-dessus de la barbarie, parce que la liberté est un droit universel, soutenons l'hebdomadaire et ayons une pensée pour les familles des victimes de cet acte odieux.