Après la très belle rétrospective de David Altmejd  au Musée d'Art Moderne de la ville de Paris, une autre rétrospective beaucoup plus médiatisée nous attendait au Centre Pompidou , celle de  Jeff Koons.

 

SAM_1943

 

SAM_1944

 

SAM_1947

 

SAM_1946

SAM_1948

 

SAM_1951

SAM_1959

Un balloon dog a été vendu 46 millions d'euros ce qui en fait l'oeuvre contemporaine la plus chère au monde.

SAM_1952

SAM_1955

SAM_1962

 

 

SAM_1965

Non ce n'est pas une poupée de plastic gonflée !   Et il est plus grand que moi .

SAM_1964

SAM_1968

SAM_1969

 

SAM_1972

SAM_1971

SAM_1974

SAM_1973

SAM_1977

SAM_1975

SAM_1976

SAM_1980

Magnifique ! 

SAM_1978

 

SAM_1979

Jeff  Koons on l'aime ou on ne l'aime pas mais ses oeuvres parlent à tout le monde.

Il s'inspire d'objets du quotidien et les magnifie avec outils classiques et des technologies de pointe. 

Je me suis surprise à me demander comment il réussissait à rendre l'apparence et la  légèreté d'un ballon gonflé à l'hélium à des oeuvres énormes en acier inoxydable.

En cela, l'oeuvre est intelligente, le tout bien pensé avec un solide marketing (rien qu'avec les produits dérivés !!) et un art de se mettre en valeur.

Jeff Koons est entouré de plus de 100 personnes dans ses ateliers qu'il dirige en suivant la vague des modes.

 

C'est jusqu'au 27 avril 2015 et ici pas de cauchemar , tout est ludique.