Hier j'ai eu la chance d'assister  au spectacle  Kiss&Cry du réalisateur  Jaco Van Dormael  et de la danseuse Michèle Anne de Mey.

 

Kiss & Cry ce sont des doigts qui dansent de façon sensuelle, sur une histoire un peu triste.

Les doigts sont filmés  dans des décors qui évoluent sans cesse et sont projetés en direct sur un écran géant.

 

Nous sommes spectateur à la fois du travail de making off  sur scène (bric à brac  d' objets, de décors , des trains miniatures, de sable, d'eau, d'oreillers ), un travail de fourmis où chacun a son rôle et où tout est millimétré pour que le film visionné sur l'écran soit parfait, le tout avec une lecture théatrale parfaite et une bande son superbe.

 

" Il y a des gens qui ont disparu

  Les gens que l'on ne revoit jamais.

  Il y a les gens qu'on a croisés un jour et puis auxquels on ne pense plus

  Les gens qu'on a aimés et puis que l'on oublie

  Et ceux auxquels on pense tous les jours.

  Il y a les gens que l'on imagine

  Et ceux qui sont morts

  Et ceux qui ne sont pas encore là

  Et ceux dont on rêve

  Ceux qu'on attend mais qui n'arriveront pas

  Et tout ceux qu'on attend plus.

  Où sont-ils ?

  Quelque part

  Tombés au fond d'un trou de mémoire"

 

texte du spectacle écrit par Thomas Gunzig.

 

 

 Très beau moment  accompagnée de ma fille Gaëlle.